Déracinée de Naomi Novik

Hey, coucou vous! Je vous retrouve comme d’habitude pour venir vous parler de ma toute dernière lecture. Difficile pendant l’été avec les vacances et le boulot de rester dans le coin mais c’est aussi heureusement l’occasion de bien avancer côté lecture. Etant de base plutôt lente avec les livres car je suis toujours en train de courir à gauche à droite, je suis en train de retomber dans une routine lecture toute douce qui me plait énormément, un livre par semaine, j’espère vraiment pouvoir garder ce rythme tout au long de l’année ^^.

Bref, comme vous l’indique le titre et comme vous l’avez peut-être vu sur les réseaux sociaux, j’ai lu cette semaine Déracinée de Naomi Novik avec l’édition publié chez j’ai lu.

« Agnieszka adore sa famille, son village et la rivière qui scintille dans la vallée. Intrépide et patiente, elle excelle à glaner les baies les plus recherchées, mais chacun, à Dvernik, sait que c’est la très gracieuse et intelligente Kasia que le Dragon prendra pour le servir. En échange de sa protection contre le Bois maléfique et ses créatures malfaisantes, ce puissant magicien choisit une jeune villageoise de dix-sept ans qu’il emmène vivre avec lui dans sa tour. Il la libère dix ans plus tard, irrémédiablement changée et perdue pour les siens. À l’approche du jour fatidique, Agnieszka tremble pour sa meilleure amie, mais rien ne se passe comme prévu et ce n’est pas elle que le Dragon désigne… « 

Je vous avoue qu’à première abord le résumé me semblait sympa mais sans plus, je n’étais pas enthousiasmée plus que ça par cette lecture et j’avoue que si je ne l’avais pas reçu dans un colis livresque je ne me serai sans doute même pas retournée dessus en librairie. mais je l’ai reçu et bien heureusement car après coup je dois bien dire que cette lecture en vaut vraiment le détour.

Notre héroïne, Nieszka, n’est pas spécialement jolie, ni spécialement douée dans un domaine en particulier, elle est malhabile et est incapable de rester propre plus de cinq minutes. Sa meilleure amie, Kasia est tout son contraire, belle et talentueuse, intrépide et elle n’hésite pas à dire ce qu’elle a à dire. De ce fait, tout le monde pense qu’elle sera choisie par le dragon et de toute évidence, elle a passée sa vie à se préparer à cette destinée. Cependant, contre toute attente et pour son plus grand malheur, c’est Agnieszka qui est désignée et emmenée à la tour du dragon. De la commence une histoire pleines de rebondissements. J’ai été très amusée par ce duo infernal que forme Nieszka et le Dragon qui ne semblent pas pouvoir se supporter plus de cinq minutes, cependant ce dernier à détecter chez elle une capacité magique qu’il souhaite développer pour continuer à mener son combat contre le bois, une entité sombre, vivante qui regorge de créatures maléfiques.

Il ne m’a vraiment pas fallu longtemps pour m’immiscer dans l’histoire, la plume de l’auteur est très fluide et nous plonge directement dans l’action. Les scènes à la tour comme les scènes de combats sont très bien décrites. C’est déjà un très bon point.

Les personnages sont très attachants. Nieszka bien entendu, qui se retrouve sans s’y attendre à se retrouver séparer des siens, on retrouve sa détresse, puis sa volonté de fuir, sa résignation puis ses habitudes qu’elles va mettre en place petit à petit. Même au niveau du caractère, elle évolue énormément tout au long de l’histoire. Tout comme le dragon qui est un être très mystérieux. Il est froid, cynique et très peu communicatif, il s’ouvre très difficilement mais on ne peut que le soutenir dans son combat. Ses causes sont justes et je l’ai réellement apprécié tout au long de l’histoire. Et Kasia, que j’ai aussi beaucoup aimé, elle est vraiment courageuse, intrépide et fonce tête baissée, elle m’a beaucoup fait sourire tout au long de l’histoire.

L’histoire regorge d’actions et de péripéties, pas le temps de s’ennuyer et durant la lecture le tempo s’accélère crescendo. La façon dont la magie est évoquée et mise en pratique dans cette histoire m’a vraiment beaucoup plu. Sans que ce soit forcément très original, nous avons vraiment suivi Nieszka dans son apprentissage et c’est vraiment une grosse part du livre. La lutte n’est pas évidente sachant que le bois n’est pas un ennemi unique, loin de là, l’histoire était assez riche et je trouve même plutôt dommage qu’il n’est pas été séparé en duologie pour développer davantage d’autres points. J’étais aussi plutôt frustrée à certains moments car je désirais vraiment pouvoir être dans la tête du dragon pour savoir ce qu’il pensait réellement.

Je trouve malheureusement la fin de l’histoire plutôt décevante car elle se déroule très rapidement et plutôt facilement, je recherchais plus de complexité et surtout il n’y a presque pas de temps mort, on enchaîne les actions les unes après les autres sans aucun répit. Je pense qu’il manquait des pages pour que tout soit plus compréhensible et plausible.

Ça reste tout de même une formidable lecture, pas un coup de cœur pour la raison cité ci-dessus mais je ne peux que vous le recommander. Je me suis régalée, j’ai ris et j’ai eu la gorge nouée. Je pense que je relirai ce livre tant il est divertissant. Bref, foncez!

One Reply to “Déracinée de Naomi Novik”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s