Minecraft – La Revanche de Herobrine, T1 : Le virus fantôme

Salut tout le monde, je vous retrouve aujourd’hui avec un livre que j’ai reçu des éditions Castelmore, il s’agit de Minecraft, le virus Fantôme de Mark Cheverton. Comme vous pouvez vous en douter ce livre se passe dans l’univers de minecraft un monde que je ne connais pas du tout car je n’ai jamais eu l’occasion d’y jouer, mais en ayant tant entendu parlé que je me suis dit,; test et tu verras bien ce que tu en penses. Je vais donc vous mettre le résumé juste en dessous :

« Herobrine, le virus à intelligence artificielle, a finalement été détruit et ses troupes maléfiques se sont dispersées. La paix semble enfin régner sur les serveurs de Minecraft… mais c’est sans compter une série de bugs étranges et dangereux : moutons qui tombent du ciel, cochons qui marchent à l’envers, neige dans le désert… et villages détruits.
En enquêtant sur ces mauvais tours, Gameknight commence à douter : et si Herobrine n’était pas mort ?
Tout semble indiquer qu’un piège redoutable se referme sur Minecraft. Gameknight arrivera-t-il à résoudre le mystère avant la destruction totale de l’Overworld ? »

Je reste très mitigée sur mon avis car j’ai aimé certains aspects du livre mais en même temps ne connaissant pas l’univers j’ai eu beaucoup de mal à me familiariser avec celui-ci, de plus n’étant pas le premier tome de l’histoire j’ai eu beaucoup de mal avec les personnages rencontrés que les autres lecteurs connaissaient déjà. Car dès le début, nous suivons l’histoire de Gameknight 666 qui se fait aussi appelé « l’utilisateur qui n’en n’était pas un » autant vous dire que j’ai mis du temps à comprendre que c’était les deux même personnes. C’est à ce niveau vraiment où je n’ai pas trouvé ma lecture agréable. Pour le reste du coup nous suivons gameknight 666 dans le jeux avec ses amis qui vont devoir trouver d’où viennent ces bugs mais aussi qui les produits par Herobrine le virus a intelligence artificiel est censé être détruit… Hors à chaque fois que nos héros vont arrêter ses bugs un message sur un panneau apparaît signé de Herobrine. Tout ces petits bugs sont assez marrants, même si ils deviennent de pire en pire, cela permet de maintenir une action permanente car dès que cela se termine, un autre commence, pour en finir vers une bataille finale. J’ai beaucoup aimé les méchants de l’histoire les araignées et les squelettes surtout quand les araignées communiquent avec un cheveux sur la langue qui est bien prononcé dans le texte on arrive tellement à s’imaginer à quoi elles ressemblent et comment elles parlent. J’ai aussi beaucoup aimé les loups et leurs rôles dans le jeux, le côté protecteur des pnj me plaît beaucoup. Malheureusement je n’ai pas réussi à m’accrocher au personnage, ce qui est bien dommage car ma lecture a été sympa mais sans plus après cela reste de la lecture jeunesse et on le ressent énormément par la simplicité des actions mais bon ce qui est bien c’est que l’on ne se prend pas la tête.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s