Beastars de Paru Itagaki

Nouvelle chronique manga aujourd’hui, je viens vous parler d’une de mes dernières lecture. Un des nouveaux bébés de Ki-oon, je viens vous parler de Beastars écrit et dessiné par Paru Itagaki. Les deux premiers tomes sont déjà sorti en France à ce jour, on peut dire qu’ils ont déjà beaucoup fait parlé d’eux et on peut les voir mis en avant sur la plupart des étalages manga. 

Voici le résumé de ce premier tome:

« À l’institut Cherryton, herbivores et carnivores vivent dans une harmonie orchestrée en détail. La consommation de viande est strictement interdite, et les dortoirs sont séparés en fonction des régimes alimentaires. Tout pourrait aller pour le mieux dans le meilleur des mondes… mais la culture ne peut étouffer tous les instincts. Quand le cadavre de l’alpaga Tem est retrouvé déchiqueté sur le campus, les méfiances ancestrales refont surface !

Legoshi est la cible de toutes les suspicions. Parce qu’il était proche de Tem, parce qu’il est une des dernières personnes à avoir été vues en sa compagnie, et surtout… parce que c’est un loup. Pourtant, sensible et timide, il fait son possible pour réprimer ses instincts. Hélas, ses efforts sont vains face au vent de discrimination qui souffle sur le pensionnat…

Le seul qui pourra apaiser ce climat de terreur est le Beastar, le leader de l’école. Pour l’heure, les candidats se préparent, les élections approchent… Le favori n’est autre que le cerf Louis, étoile incontestée du club de théâtre auquel appartient Legoshi. Bien décidé à remettre les carnivores à leur place, il fait mine de ne pas craindre les crocs acérés du loup gris. Mais peut-être serait-il mieux avisé de ne pas le sous-estimer ! »

J’ai trouvé tout d’abord le début de cette intrigue très intéressante par les valeurs qu’elle démontre, par la richesse qu’on y trouve à l’intérieur, par l’ambiance, les personnages, les dessins. C’est tout cet ensemble qui nous plonge dès les premières pages dans cette histoire très prometteuse. 

Le dessin fait débat quant à cette oeuvre, je dois pourtant vous avouer que ça n’a pas réellement été un problème pour moi, j’ai très vite accroché au style et le cas échéant, l’histoire est si prenante que l’on s’y fait très vite. Il serait dommage de passer à côté de cette lecture. J’ai beaucoup aimé le climat qui est ressorti sur les quelques cases où l’on ne s’attarde que sur des parties des personnages, les pattes, le regard, ce qui permet d’assombrir le tableau et de donner très facilement ce ressenti d’être en présence d’une proie ou d’un chasseur. Le doute se mêle aisément à travers ses pages.

J’aime également le fait de travailler sur des messages parfois contraire. L’auteur nous dit clairement de nous méfier des apparences mais dans un autre sens, on nous rappelle sans cesse que les instincts primitifs sont difficilement contrôlables. Que croire? C’est juste bien plus complexe que de simplement dire noir ou blanc. Les tonalités entre ces deux couleurs sont infinies, on se laisse pourtant très vite aller au préjugés sans pour autant avoir de preuves tangibles. Pour semer davantage le trouble, on nous dit que les herbivores et les carnivores ont chacun leur propre dortoir où chacun va évoluer en fonction de sa nature. Ce n’est pas très rassurant une fois que les faits sont là. Difficile d’être raisonné.

Les espèces animales présentes sont très variés et c’est un vrai régal pour les yeux, cette diversité apporte un réel plus à cette histoire. Les personnages ont tous des traits de caractère très distincts et j’ai trouvé plutôt aisé de m’attacher à eux. J’aime beaucoup le personnage de Legoshi et j’attends d’en savoir davantage sur d’autres personnages. louis semble très bien cacher son jeu.

Une version animé du manga serait attendu au Japon courant 2019. Une très bonne nouvelle. Affaire à suivre.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai été séduite par cette série. j’attends avec impatience d’en savoir davantage pour compléter mon avis. Avez-vous déjà lu cette série? Qu’en avez-vous pensé? 

8 Replies to “Beastars de Paru Itagaki”

    1. Oui les dessins se fondent très bien à l’intrigue, ça fait un bon ensemble d’après moi :). Je suis contente que tu ais apprécié, je trouve ça bien trop dommage de passer à côté d’une oeuvre parce qu’on se cantonne qu’à un style particulier de dessin ^^. Bonne journée!

      Aimé par 1 personne

  1. Bon. Un nouveau manga dans ma wishlist, quel malheur XD Déjà que la couverture me donnait envie de découvrir ce manga, le résumé et ton avis n’ont fait que l’augmenter ! J’aime bien ce paradoxe entre les apparences et les préjugés, c’est très actuel et on a envie de pouvoir démêler le vrai du faux. En tout cas c’est une future lecture intéressante ! Pour ce qui est des dessins ils sont très différents de ceux que la couverture, mais ce style doit donner une atmosphère plus mystérieuse à l’histoire non ?

    J'aime

    1. Un de plus, un de moins, tu sais… ^^. Il y a beaucoup trop de choses intéressantes à lire te à découvrir…. J’ai aussi beaucoup aimé l’opposition de ces deux éléments, ils concordent très bien ensemble et la remise en question est très récurrente u fil de la lecture, c’est surprenant.
      Je me suis très vite acclimater aux dessins personnellement, je trouve que la façon dont ils ont été menés sert plus l’histoire que ne la dessert, ils appuient là ou il faut pour donner plus de caractère aux actions en cours. On ressent plus l’empressement, l’angoisse et le mystère qui plane.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s