Mon arrivée à Angoulême pour le 46eme festival de la bande dessinée

Hello tout le monde? aujourd’hui je vous retrouve pour un article un peu spécial car avec Charlotte nous avons eu la chance de recevoir des pass-presse pour le festival de la BD à Angoulême. Charlotte n’ayant pas pu venir à cause du travail, je me déplace donc seule au festival et dés mon arrivée j’en ai pris pleins les yeux 😉.

Déjà je voulais remercier le personnel du festival, ils ont tous été des hôtes très sympathiques, ils ont été très présents et ont pu m’aider dans mes début en tant que service presse. Avec l’accréditation, il m’était possible de faire les expo avant tout le monde (une super chance je vous l’accorde). J’ai donc commencé avec Tsumotu Nehei, le célèbre artiste japonais qui a fait le manga Blame parmi tant d’autres. Cette exposition était juste magnifique, le travail sur l’architecture était sublime, on ne peut que constater par son travail que l’architecture est son métier premier. En plus son univers reste impressionnant au niveau SF du coup le format manga ne rend pas du tout hommage au travail accompli par l’artiste.

Ensuite je suis allé voir l’exposition de Jeremie Moreau qui s’est fait connaître avec La saga de Grimr au éditions Delcourt, j’ai été agréablement surprise car visuellement la BD ne m’attirait pas plus que ça mais au final j’ai beaucoup aimé les planches représentées dans l’exposition, les couleurs était extrêmement belles et faisaient ressortir toutes les émotions présentes.

Et pour finir les expositions de ma journée de jeudi, je suis allée voir les 80 ans de Batman, oui Batman, vous avez bien compris et je dois dire que j’ai pris une grosse claque! J’avais l’impression d’être dans la Batcave, dans Gotham même. Ils ont super bien gérer l’ambiance même si au début j’ai été un peu déçu de ne pas voir les vrais planches (mais des copies). Mais plus on va avancer dans l’exposition, plus on s’immerge dans l’univers, c’est magique! Et puis soudain les vrais planches étaient là, et bim, c’était superbe…. En plus j’ai pu prendre une photo avec la Batmobile et ça, c’était vraiment la classe!

Et pour finir ma petite journée, j’ai pu assister à l’inauguration de l’ouverture du festival présenté par le maire d’Angoulême, la présidente du festival ainsi que la directrice de Raja société en partenariat avec le festival. Ce fut une superbe journée! J’ai hâte de voir la suite les prochains jours!

Deuxième journée debout à 8h00 puis direction le festival! Au programme aujourd’hui, expositions et concerts dessinée à 14h00. Âpres un petit déjeuner bien copieux je suis partie en direction du muséum d’Angoulême où se situe deux expositions. La première et celle que je voulais voir en premier est celle de Richard Corben puis et venue celle de Matsumoto Taiyou. J’ai bien du passer deux heures sur celle de Corben ou j’ai pu découvrir des planches et des tableaux magnifiques travaillé à l’huile et à l’acrylique, ainsi que de superbes planche à l’encre. Ce fut une exposition que j’ai adoré. Se situant sur deux étages, on se rend compte du travail fourni par l’artiste. Je vous recommande fortement et très vivement d’y faire un petit tour car normalement les expositions reste un peu après la fin du festival.

J’ai ensuite passé une heure sur l’exposition de Taiyo matsumoto qui était beaucoup plus petite que celle d’avant mais qui m’a permis de découvrir les œuvres que je ne connaissais pas du tout, comme celle du samouraï bambou ou Number 5. D’ailleurs à la fin de la visite j’en ai profité pour acheter quelques exemplaires comme la première partie de Number 5 et les deux premiers tome de « Le samouraï bambou ».

Ce fut ensuite l’heure de la collation avant de partir pour voir le concert dessinée au théâtre d’Angoulême avec l’orchestre de Paris et l’artiste Coréen Kim jung gi. Ce moment était juste génial ce fut 1h20 de plaisir visuel et sonore sur le thème des monstres d’Asie, à chaque fois qu’une partie se terminait, un autre dessin recommençait. J’ai enfin fini ma journée dans la bulle des indépendants ou j’ai pu voir pas mal de BD très intéressantes et que j’espère retrouver très prochainement dans les librairies près de chez moi. La deuxième journée s’achève ainsi pour moi et demain sera une autre journée.

Troisième jour, on commence par une conférence sur Batman avec les trois grands auteurs Paul Dini, Frank Miller et Jock, j’ai adoré cette conférence déjà car les auteurs les plus emblématique de Batman y étaient présents mais aussi par tout ce qui en découle car nous avons pu en apprendre un peu plus sur eux et sur le travail accompli pendant ses dernières années. La façon dont ils voient les personnages, qu’ils soient méchant ou non, mais aussi comment ils en sont venu à aimer Batman et à travailler pour DC comics.

J’ai ensuite repris un peu mes esprits et décidé de faire l’exposition de Milo Manara car j’avais une conférence le lendemain sur lui, cette exposition était magnifique le travail réalisé sur les planches est superbe.

Et pour finir ma petite journée je suis allée voir une conférence sur les Archie comics et bien sûr Riverdale, bon je vais vous décevoir un peu mais Riverdale n’a été que très peu effleuré car ce n’est qu’un découlement des Archie comics, nous avons parlé de la maison d’édition, de sa création, des héros ayant marché ou pas chez eux et leur succès sur la série Archie.

Quatrième jour de festival, nous sommes samedi et je dois dire que je déteste le samedi car il y a énormément de monde alors pour contourner tout ça, pour moi ce sera conférence toute la journée ^^, tout d’abord grosse conférence sur Corben et la fantaisie cette conférence me tiens vraiment à cœur car après l’exposition j’ai envie d’en apprendre plus sur l’artiste, et je ne suis pas déçue ce fut très intéressant, je vais essayer de voir su je peux regrouper tout ce que j’ai appris dans un article pour vous en parler un peu plus en détails. Ensuite, j’ai enchaîné avec une rencontre avec le grand Milo Manara qui as pu nous parler de ses œuvres ainsi que de son parcours, j’ai vraiment adoré cette conférence car ce moment n’est pas juste un point de vue d’une personne sur le travail de l’artiste mais belle est bien le point de vue réel de celui-ci.

Et pour finir ma journée je suis allé voir une conférence sur Steve Ditko le co-créateur de Spider man, je vous avoue être un peu nul concernant l’univers des Marvel et DC comics alors ce fut très enrichissant car on a pu parler et voir le parcours de celui-ci, ses premières créations, son travail sur les personnages, son début et la où tout c’est joué pour lui… La aussi, je vous en parlerai plus précisément dans un article.

Bon je crois que vous l’avez compris j’adore les conférences car on en apprend toujours plus, même si on pense connaître à fond un sujet. Au final je n’ai pas fait grand choses mais il faut savoir que les conférences sont sur deux heures en général donc je n’ai qu’une envie une fois qu’elle se sont terminée, c’est de rentrer et de dormir. ^^

Le denier jour sera calme pour moi car je suis pas mal fatiguée donc je vais refaire l’exposition Batman que je n’avais pas bien vu le premier jour et enfin contempler les planches originales, j’ai donc eu la chance de pourvoir faire cette exposition à 9h00 avant l’ouverture officielle ce que fut très agréable vu la queue se trouvant à l’extérieur de la médiathèque.

Je suis ensuite allée à la bulle Manga City en bas du festival à côté du Musée de la Bande dessinée, on m’avait dit que celle-ci était beaucoup plus grande que l’année dernière et ce fut le cas, malheureusement je trouve que cette bulle reste moins intéressante que les autres car il y a très peu de découvertes à faire, les maisons d’édition présentent reste de gros groupes mais cela ne m’a pas empêcher de faire un petit achat de roman, oui je dis bien de roman, avec l’adaptation du manga Overlord qui m’a énormément plu des éditions Ofelbe que je connaissais pas mais qui fait beaucoup d’adaptation de manga en roman pour les personnes qui serait intéressé.

Vu qu’il me reste un peu de temps avec tout cela je suis reparti sur le plateau d’Angoulême dans la bulle ParaBD ou je me suis pris un magnifique livre sur les dragons Wild West Dragon et que je devrais bientôt recevoir dédicacé par le dessinateur Elian Black Mor qui fait partie de la maison d’édition Arsenic et boule de gomme.

Voilà mon séjour se termine et il est temps pour moi de rentrer à Toulouse, j’espère que mon petit périple vous aura plu et que je vous aurais donné envie de participer à ce festival que j’adore ! Je vous dis à très bientôt!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s