Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

Bonjour à tous, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de ma toute dernière lecture en cours. J’en ai à la fois parlé sur Instagram mais aussi beaucoup autour de moi, il s’agit d’un livre dont j’entends énormément parler et qui me fait de l’œil depuis ces débuts, il s’agit du premier tome de la passe-miroir, les fiancés de l’hiver écrit par Christelle Dabos et publié chez Gallimard jeunesse. Le premier tome de cette saga composé de quatre tomes (dont le dernier volume devrait sortir courant 2019) a reçu le grand prix de l’imaginaire roman jeunesse en 2016, pour vous dire !

Cette saga a fait beaucoup parler d’elle et pour cause, nous avons ici une jeune auteure française qui nous vend merveilleusement bien un univers fantaisie créé de toute pièce. C’était un défi en soi et je savais dès le départ que ce premier tome disposait d’avis soit très mitigé, soit très positif… De quoi attiser ma curiosité. En ce qui me concerne, le bilan est plutôt très positif, je vous en dis davantage après un petit résumé de ce premier volume.

La passe-miroir, tome 1: Les fiancés de l’hiver de Christelle DABOS publié chez Gallimard jeunesse

[Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. Une héroïne inoubliable, un univers riche et foisonnant, une intrigue implacable. Découvrez le premier livre d’une grande saga fantastique et le talent d’un nouvel auteur à l’imaginaire saisissant.]

Je comprends tout à fait les personnes qui disent que l’histoire est très longue à ce mettre en route,  de ce fait, de nombreuses personnes n’ont pas apprécié cette lecture. J’ai personnellement trouvé l’écriture à la fois soignée et très riche. C’est un point qui me tient particulièrement à cœur et j’ai plutôt tendance à être tatillonne à ce niveau. C’est donc déjà un très bon point quand je débute ma lecture. Après, je ne peux qu’être d’accord avec les personnes qui disent que l’action prend son temps pour arriver, c’est indéniablement vrai. Cependant, il faut se remettre dans le contexte. Il s’agit ici d’une œuvre de fantaisie disposant d’un monde propre, d’une culture et d’une population très diversifiée. Le contexte de l’histoire doit aussi être mis en place. Tous ces points mis les uns après les autres permettent d’avoir une bonne compréhension de l’histoire et c’est ce travail de compréhension que met en place l’auteur dans la première partie de son roman. Tous les éléments descriptifs, ces personnages développés et mis en avant sont là pour servir l’histoire. Je ne me suis personnellement pas du tout ennuyer car j’ai té directement happé par la beauté de ce monde qui nous est dépeint. Et sincèrement quand l’action se met en route et que les intrigues s’enchainent, j’ai été bien contente d’avoir eu ses bases au début de l’histoire, la mise en place était nécessaire.

[Ophélie eut le souffle coupé en laissant tomber son regard par la grande vitre d’observation. Les forêts flamboyantes d’automne, dorées par le soleil, battues par le vent, venaient de céder la place à une paroi de roche abrupte qui s’effondrait dans une mer de brouillard. 
Le dirigeable s’éloigna et Anima apparut entièrement encerclée par une ceinture de nuages, suspendue en l’air. Plus ils prenaient de la distance, plus elle ressemblait à une souche de terre et de gazon qu’une pelle invisible aurait arrachée de son jardin. 
C’était donc cela, une arche vue de loin ? Cette petite motte perdue au milieu du ciel ? Qui pourrait imaginer que des lacs, des prairies, des villes, des bois, des champs, des montagnes, des vallées s’étendaient sur ce ridicule pan de monde ?]

Ce que j’ai beaucoup apprécié avant la succession d’évènements se déroulant à la fin du livre, c’est le fait d’avoir eu le tant d’avoir pu faire la connaissance des personnages principaux. Je vous parle ici de notre héroïne Ophélie, de sa tante et de Thorn, son fiancé. Ophélie est une sorte d’antihéros, elle est loin d’être parfaite, très maladroite, pas à l’aise avec les autres et elle est loin d’être un canon de beauté. On casse ici les clichés et j’aime ça. Elle est comme vous et moi, très humaine, on s’attache très facilement à cette jeune fille (et à sa jolie écharpe). Il n’en va pas de même avec son prétendu fiancé que j’ai trouvé très ours mal léché, rustre et froid comme la glace. Malgré tout des indices laissé ici et là nous permettent d’en savoir plus sur le personnage et de s’attacher à lui, son opinion sur le personnage a beaucoup changé tout au long de ma lecture. Et autant vous dire qu’on est très loin de l’histoire d’amour dégoulinante de niaiserie, si Ophélie et Thorn sont fiancés, ce n’est bien que de noms car ici, le temps est glacial, croyez-moi. J’ai beaucoup ri lors de leurs rares interactions et j’ai vraiment hâte de voir comment les choses vont évoluer entre les deux personnages. Et Archibald… Bref.

[On peut aimer d’un seul regard. D’ailleurs, on ne s’aime jamais si bien que quand on se connaît fort mal.]

Un véritable coup de cœur pour ce premier tome qui se lit quasi d’une traite tellement il est prenant. Mon seul regret est de ne pas l’avoir lu plus tôt. Mais il n’est jamais trop tard, je pense même à enchainer avec le tome deux tellement j’ai hâte de connaître la suite des aventures de nos héros.

3 Replies to “Les fiancés de l’hiver de Christelle Dabos”

Répondre à Symphonie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s